Le retour de l’exilé Mateluna

CHILI Prix du meilleur comédien en 1983, Oscar Castro a présenté le film qui retrace son parcours d’artiste exilé en France.

[...] Oscar Castro a retrouvé Biarritz avec la même émotion que celle qui l’avait cueilli en 1983 lorsqu’il avait remporté le prix d’interprétation masculine pour le film " Ardiente paciencia " (1). Émotion parce que quelques fans de la première heure avaient fait le déplacement pour voir " Exil-sur-scène ", le documentaire en compétition qui retrace son engagement théâtral et politique. Oscar était touché, mais il cherchait surtout la charmante hôtesse qui l’avait accueilli et guidé à l’époque. Miracle, il l’a retrouvée au Casino. " C’était au même endroit ! On s’est assis l’un à côté de l’autre pour voir le film ", dit-il dans un sabir d’espagnol et de français qui finit par un éclat de rire. " Elle m’a dit : ‘‘Je suis grand-mère maintenant’’. Et moi grand-père ". Et de s’enthousiasmer parce que " le temps tourne mais ne passe pas ". Pied de nez à Pinochet Comme si ce flirt aujourd’hui prescrit ne suffisait pas à remuer l’artiste, une dame s’est levée lors du débat suivant la projection : " J’étais emprisonnée avec ta soeur au Chili. Elle était comme toi, elle faisait du théâtre dans le camp… " [...]
- Lire complet l'article en format pdf -

 

Article paru dans :


le 30/09/2016