TRACES DE VIES
Montagnes 3

DIFFUSION : FRANCE 3
"CHRONIQUES D'EN HAUT" - LAURENT GUILLAUME

 

PRODUCTION : EVELYNE JULY - JEAN MICHEL RODRIGO

COPRODUCTION : MECANOS PRODUCTION – FRANCE 3 – 2007/2008
AVEC LE SOUTIEN DU CNC

DUREE DES DOCUMENTAIRES : 6 MINUTES

 

Histoire d'une goutte d'eau

Du plateau d’Emparis , face à la Meije et son glacier, au confluent du Drac et de la Romanche , en banlieue grenobloise , en passant par Livet et Gavet et son industrie, flocon devenu goutte, nous décrit son parcours et sa vie quelle aventure.
- REALISATION : FREDERIC DERET -

Doubs refuge

Le Doubs est un drôle de cours d’eau qui joue à la rivière tranquille, parfois, qui cascade quand çà lui chante et qui se paie le luxe de faire le garde-frontière entre la France et la Suisse. C’est sur ses berges que Jacques a posé ses bagages il y a 10 ans, à l’endroit le plus encaissé, le plus sinistre et peut-être le plus beau. En reprenant l’improbable auberge du Chatelôt, il était au moins sûr de ne pas être débordé et que ceux qui s’aventureraient là, sauraient mériter l’endroit. À 2 heures de marche en aval, Virginie, la quarantaine vient de quitter son emploi de secrétaire de direction pour se lancer dans un projet similaire à celui de Jacques. Elle qui cherchait plutôt un refuge sur les hauteurs du jura s’est laissée séduire par ce «refuge du bas» et par le Doubs, forcément.
- REALISATION : CHRISTOPHE FERRUX -

La catastrophe du train du Saint-Michel

En décembre 1917, un train de permissionnaires déraillait à Saint-Michel-de-Maurienne. Avec 427 morts, c’est à ce jour, la plus grand catastrophe ferroviaire.
- REALISATION : GILLES PERRET -

Jura, terre de légendes

Si tous les massifs possèdent leurs histoires, leurs légendes, leurs créatures imaginaires, le Jura semble les attirer particulièrement : ses forêts, ses plateaux ventés, ses tourbières glacées offrent des décors propices au fantastique. Dames blanches, Dames Vertes, Dames Noires, vouivres, sorciers, moutons noirs et autres basilics sont présents partout, invisibles et pourtant là, dans les forêts de sapins noirs, dans le fond des reculées, dans les gorges obscures. Mais au-delà de ces histoires fantastiques : les légendes ont une véritable raison d’être.
- REALISATION : CHRISTOPHE FERRUX -

Le mystère du Pélerin canadien

1950. Un DC4 s’écrase sur le Pic de l’Obiou, faisant 58 victimes, des pèlerins canadiens de retour de Rome. L’enquête conclut à un accident, mais des zones d’ombre subsistent - la montagne renferme toujours ses mystères...
- REALISATION : MARC DE LANGENHAGEN -

Canyoning

Philippe Bossa, guide de haute montagne et spécialiste de canyoning, c’est à dire la descente de cascade et de torrent, il nous fait découvrir cette pratique dans la vallée de Freissinières
- REALISATION : FREDERIC SAUZAY -

Handicare

Si il y a bien un engin adapté au survol des montagnes, c’est évidemment le parapente... et une nouvelle facette de ce sport émerge: c’est l’accessibilité aux personnes handicapées.
Piloter un parapente quand on est paraplégique ou tétraplégique, cela demeurait un doux rêve, il n’y a pas si longtemps que çà... dans le Gapençais, une association relève le défi.
- REALISATION : MARC DE LANGENHAGEN -

Visages du Jura - Solide.

Albert Mojon est "solide".
Il a fait sa vie et celle de sa famille dans une ferme de la vallée de la Brévine….
- REALISATION : CHRISTOPHE FERRUX -

Visages du Jura - JuraTrans

La transjurasienne française est la seule course de ski de fond longue distance à être inscrite au circuit Worldloppet…
- REALISATION : CHRISTOPHE FERRUX -

Visages du Jura - Chasseur de sons.


Boris Jollivet, n'est pas musicien et pourtant il compose de drôle de mélodies avec les sons qu'il chasse dans la nature.
- REALISATION : CHRISTOPHE FERRUX -

Le grand Massif - De l'Art en barre

Quand la famille Boissonnas arrive à Flaine, ils décident de créer une station de sports d'hiver rompant radicalement avec l'habitat traditionnel en incluant une couleur artistique au projet.
- REALISATION : GILLES PERRET -

Le grand Massif - Une négresse verte à Samoëns

Rencontre avec un personnage haut en couleurs : Zobie la mouche,
Voilà l’été, Sous le soleil de Bodega… vous vous souvenez ?
Les négresses vertes. Mathias, l’accordéoniste s’est installé ici à Samoëns, avec sa femme et un ami du monde du cinéma-rencontre.
- REALISATION : MARC DE LANGENHAGEN  -

Profession nivologue

Le « BRA » c’est le bulletin de prévision des risques d’avalanches, fourni chaque jour par les spécialistes de Météo France. Des informations que chaque randonneur à ski, dans la préparation de sa sortie, se doit de consulter. Aussi importantes que les prévisions météo, ou la nécessité d’importer avec soi le trio Pelle-Sonde-Arva.
Mais comment est dont préparé ce bulletin ?
Comment s’effectuent les relevés ?
Quelle fiabilité ?
Pour Thierry Arnou et ses collègues nivologues, c’est encore le ski de randonnée qui représente le meilleur moyen d’aller sur le terrain.
- REALISATION : MARC DE LANGENHAGEN -

Portraits de Grégory Gachet et Florent Perrier

Florent et Grégory forment l’équipe de ski alpinisme la plus en vue de France.
Tous deux originaires du Beaufortain, viennent de gagner sur leurs terres, la Pierra Menta 2007.
- REALISATION : GILLES PERRET -

La station écolo existe-elle ? Action ou communication verte ?

A l’occasion du forum «Les stations s’engagent pour la planète» d’Avoriaz, il convient de se poser la question de savoir si nous sommes dans l’action ou dans la communication.
- REALISATION : GILLES PERRET -

La station écolo existe-elle ? Mountain Riders

Petite sœur de la fondation Nicolas Hulot, l’association Mountain Riders a pour vocation de mettre en œuvre des solutions de développement durable en montagne
- REALISATION : CHRISTOPHE FERRUX -

Habiter dans le Jura - Pierres précieuses et rénovation

Lieu : les Moulunes Haut Jura à 1150 m
Il y a 30 ans Jean-Paul Grospelier s’est mis à la recherche d’une ferme abandonnée du Haut Jura pour y abriter ses rêves de montagne, d’isolement et de pauvreté.
- REALISATION : CHRISTOPHE FERRUX -

Habiter dans le Jura - La vie d'Olivier

Lieu : Grand Combe Chateleu-Haut- Doubs-à 999m
A 86 ans olivier n’a jamais aimé travailler. Dans sa maison isolée du Haut-Doubs, il déborde d’activité et c ‘est l’un des derniers à fumer le jambon
- REALISATION : CHRISTOPHE FERRUX -

Stations de ski : fermeture ou reconversion - Céüse

A l’aube de la saison, la station de Gap Céuse (Altitude de 700 à 2015 m.) s’inquiétait pour son avenir. Comme toutes les petites stations de moyenne montagne, elle est menacée de disparition à plus au moins long terme.
- REALISATION : AGNES FOUILLEUX -

La station va fermer

Depuis quelques années, le conseil général de la Haute-Savoie s’est lancé dans une nouvelle politique montagne en constatant que plus de 50 % des stations étaient largement déficitaires.
Dans ce cadre-là, la fermeture de la station d’Abondance est préconisée.
Pourtant le maire d’Abondance veut faire vivre sa station et recherche des partenaires privés pour financer l’entretien des remontées.
- REALISATION : GILLES PERRET -

Destination Norvège : Tromso

L’occasion de découvrir cette ville universitaire, (7000 étudiants de 120 nationalités pour 60 000 habitants au total), quelques uns de ses habitants et la somptueuse région qui l’entoure, frontière naturelle impressionnante entre mer et montagne, paysages uniques et proprement inimaginables.
Pour l’heure, la montagne est le lien de travail des éleveurs de rennes samis, éternels à transhumants, et le paradis des randonneurs au long cours. Il n’y a pas un seul équipement dans ces infinis
- REALISATION : FREDERIC DERET -

Destination Suède : Rennes de Suède

Chaque début de printemps des milliers de rennes quittent la plaine pour les montagnes où ils sont nés.
Cette transhumance lapone, c’est une marche forcée pour les rennes du lever à la fin du jour… c’est pour nous l’occasion d’une ballade à travers l’immensité lapone en empruntant les entiers d’une culture intimement liée aux rennes, celle des sami
- REALISATION : 'OLIVIER TRIVES -

Destination Maroc : L'Oukaïmeden - Haut-Atlas

Dans le haut-atlas, à 2 heures de route de Marrakech, se trouve la plus haute et la plus importante de ski d’Afrique du Nord, la station de l’Oukaïmeden
- REALISATION : MARC DE LANGENHAGEN -

La médecine de montagne - Docteur d'altitude

Jérome Morracchioli est médecin au secours en montagne de Chamonix.
- REALISATION : GILLES PERRET -

La médecine de montagne - Doc du ski

Le docteur Binet est médecin spécialisé dans la traumatologie du sport depuis 33 ans.
Il associe guérison et prévention en inventant des systèmes qui permettent de diminuer le nombre d’accidents.
- REALISATION : GILLES PERRET -

Les enfants de la montagne - Abbaye Ski Club

L’Abbaye Ski-Club, est l’un de nombreux clubs de ski que compte le massif jurassien. Crée en 1911, par une poignée de passionnés de la petite commune de Grande-Rivière, 440 habitants, le club compte une quarantaine de licenciés. C’est à peu de choses près, l’ensemble des enfants de la commune, de 7 à 12 ans qui se retrouve tous les samedis de septembre à décembre pour préparer la saison d’hiver. Car c’est vers le ski nordique que le club s’est plus particulièrement orienté, tradition jurassienne oblige. Ici les vedettes sont toutes des adeptes du ski de fond ou du biathlon :
Fabrice Guy, hier, Elodie Bourgeois Pin, Marion Blondeau ou Manu Jonnnier, aujourd’hui. Durant les vacances scolaires, des stages sont proposés pour améliorer la tenue sur les skis et le tir à la carabine pour les compétitions de biathlon de l’hiver. C’est dans une ambiance bon enfant que nous retrouvons une quinzaine d’entre eux pour un stage d’entraînement de ski à roulettes et tir à la carabine avec nuit en refuge pour resserrer les liens et profiter des belles cabanes du CAS, club alpin suisse.
- REALISATION : CHRISTOPHE FERRUX -

Le dry tooling

L'ascension des cascades de glace, édifices éphémères formés par l'hiver, est désormais un sport de montagne connu et reconnu, esthétique et très technique. Encore plus spectaculaire est l'ascension des énormes stalactites de glace perchés au-dessus du vide, ce que les glaciairistes appellent des "cigares"....
Ces fameux cigares, il faut les atteindre, et donc franchir la roche... et c'est là que naît le Dry Tooling.
Un étrange mélange d'escalade et de technique glaciaire, et qui en quelques années a profondément modifié les techniques de progression en alpinisme.
Découverte et explications avec quelques "dry-toolers" chevronnés.
- REALISATION : MARC DE LANGENHAGEN -

Le baptême de glace

Des bulles de mercure en suspension, qui se regroupent en nappe par capillarité, et glissent sous la main du plongeur... un spectacle fascinant pour les candidats à l'attraction.
Depuis plusieurs années déjà, on plonge sous le lac de Tignes. Non pas pour une quelconque raison scientifique mais bien pour s'amuser. Alors que la plupart des vacanciers filent barboter dans les jacuzzis et les piscines à 30°c, d'autres préfèrent l'eau noire et gelée du lac.
Pourtant ce trou dans la glace est terrifiant... heureusement, Alban et Didier, les deux moniteurs qui proposent ce baptême de glace, réussissent avec humour à réchauffer l'atmosphère.
Prêts pour le baptême ? Chroniques d'en haut se met à l'eau (à 2° c ).
- REALISATION : MARC DE LANGENHAGEN -

Le Salève

Si Genève est connue pour son jet d'eau, elle pourrait l'être également pour "sa" montagne: le Salève. Equipé dès la fin du 19ème siècle d'un chemin de fer à crémaillère, le Salève se dote d'un téléphérique en 1932, chef d'oeuvre de modernisme architectural signé Maurice Braillard qui va ouvrir définitivement cette montagne à Genève et à tout le sud du bassin lémanique. Cette montagne de "ville" offre aux promeneurs du dimanche, aux varappeurs (le terme provient d'ailleurs des premiers grimpeurs à avoir escaladé les falaises du Salève) en passant par les parapentistes, un panorama exceptionnel sur les Alpes et le bassin du Léman jusqu'aux crêtes du Jura.
- REALISATION : CHRISTOPHE FERRUX -

Les yeux du ciel

La station météo de La Dôle est posée sur la montagne du même nom à 1660 mètres d'altitude, à cheval sur la frontière franco-suisse. Ce sont souvent des conditions polaires qui règnent là -haut avec notamment des vents particulièrement violents. "La Dôle" est une des trois stations radars qui servent  chaque jour à la rédaction des bulletins nationaux de Météo-Suisse à Genève. Des bulletins qui, compte-tenu de la situation topographique du pays ont une forte prédominance montagneuse et qui sont rédigés bi-quotidiennement dans les 3 langues officielles de la fédération.
Une autre particularité de la station météo de Genève est de recueillir les informations du radar de la Dôle et de les croiser avec le poste d'observation de Météo Suisse situé sur l'aéroport de Cointrain. Là dans une tour en bout de piste, un agent recueille 24h/ 24,tel un gardien de phare,  des informations visuelles qu'il transmet toutes les demi-heures au reste du monde pour donner en temps réel les conditions de vol et d'approche de l'aéroport situé au pied du Jura.
- REALISATION : CHRISTOPHE FERRUX -

Emilie Carles

C’est à Val des prés, dans la vallée de la Clarée, qu’Émilie Carles, auteur de «Une soupe aux herbes sauvages» a vécu l’essentiel de sa vie. Cette femme au destin peu ordinaire va changer aussi celui de sa vallée en mobilisant les populations contre le premier projet de tunnel sous le col de l'échelle. Elle a laissé aux habitants de la vallée, cette capacité de prendre en charge l'aménagement de leur pays, et a probablement profondément changer les mentalités
- REALISATION : AGNES FOUILLEUX -

Le cor des brianconneurs

Tout a commencé ici à Briançon, on a appris que la personne qui fabriquait la plupart des instruments des Briançonneurs, un groupe assez important d’une quinzaine de membres, allait arrêter son activité. Nous nous sommes renseignés sur la fabrication, les techniques, et on s’est mis à étudier cet instrument. Ça nous a pris un sacré bout de temps, pour sortir le premier, mais ça valait le coup» explique Alain Prouvé, facteur de cors des Alpes à Briançon.
«Les cors sont surtout fabriqués en épicéa pour la partie longue, il y a de l’érable et du poirier pour la collerette tournée. L’épicéa a une très grande importance et est très difficile à trouver, il faut des très grands morceaux, secs, sans nœuds, droits de fil, fins».
Instrument d’origine pastorale, on trouve le cor dans tout l’arc alpin. Il était utilisé par les bergers pour communiquer de vallée en vallée. «On est très peu nombreux à en fabriquer. En France, on doit être 3 ou 4. Nous sommes devenus les fournisseurs officiels des Briançonneurs, la seule école de cor des Alpes».
- REALISATION : AGNES FOUILLEUX -

L'éthique sportive en montagne - Ethique de l'ouverture au Verdon

Notre Yosemite à nous : les Gorges du Verdon. Un endroit fabuleux pour les grimpeurs du monde entier. Un livre ouvert sur 40 ans d’histoire d’ouverture de voies et de créations d’itinéraires…et où les alpinistes sont devenus grimpeurs. Au royaume du vide, en compagnie de Lionel Catsoyanis et de Bernard Gorgeon, deux équipiers de génération différente, le sujet aborde les grandes questions éthiques qui agitent le milieu des grimpeurs.
- REALISATION : MARC DE LANGENHAGEN -

L'éthique sportive en montagne - Paralpinisme ou les déboires du base jump éthique

Sans doute connaissez-vous le base jump, ce sport  qui consiste à sauter  dans le vide, du haut  des immeubles et des falaises, et à ouvrir son parachute au dernier moment. Tt bien en version française et en version montagne, ça donne le paralpinisme.
Et non seulement les paralpinistes ne sont pas fous, mais en plus, ils ont une éthique !
Ce qui ne les empêche pas d’avoir  quelques soucis… découverte et explications.
- REALISATION : MARC DE LANGENHAGEN -

Cordiste, un métier à apprendre

Découverte du Centre de formation professionnelle des travaux en hauteur, à Cavaillon.
Un endroit où les futurs cordistes viennent apprendre leur métier et les professionnels se débarrasser de leurs mauvaises habitudes.
Théorie au centre et pratiques sur les falaises qui dominent Cavaillon.
- REALISATION : FREDERIC DERET -

L'épissure

En automne, en montagne les entreprises se hâtent pour installer les nouvelles installations avant la neige.
Une de ces opérations est le délicote : l'épissure.
- REALISATION : FABRICE FERRARI -

Le camping des cosmiques

Dormir en haute montagne c’est ce que les alpinistes appellent le bivouac.
Nombreux sont les adeptes qui chaque été vont planter leur tente à 3500 m sur le glacier du col du Midi, à Chamonix : un camping magnifique au pied du Mont-Blanc.
Mais l’affluence croissante ne va pas sans poser quelques problèmes.
A Saint-Gervais un «camp de base» a été créé pour les prétendants du Mont-Blanc.
- REALISATION : MARC DE LANGENHAGEN -

Trois étoiles en paroi

Dormir en paroi une nécessité pour les grimpeurs qui s’attaquent aux Big Walls, ces parois gigantesques de plus de 1000 m de haut…
Martial Dumas expert en la matière nous emmène au Brévent, à Chamonix découvrir le «lit suspendu», ce que les alpinistes appellent le «portaledge»
- REALISATION : MARC DE LANGENHAGEN -

Retour en Beaufortain

Rédactrice en chef durant 7 année de «Ski Magazine», Myriam Cornu a grandi à Arêches dans le Beaufortain. L’an passé, elle choisit de retourner vivre entre « ses montagnes » après plusieurs années d’une existence urbaine. A travers son portrait, c’est celui de toute une génération de trentenaire que l’on dresse. Ils reviennent ici s’installer, se fabriquer une autre vie, s’inventer de nouveaux emplois. Au delà du cliché, s’intégrer aux générations d’anciens dont les préoccupations sont différentes, et affirmer son propre regard sur le monde n’a pourtant rien de facile.
- REALISATION : AGNES FOUILLEUX -

Portraits de Grégory Gachet et Florent Perrier

Florent et Grégory forment l’équipe de ski alpinisme la plus en vue de France.
Tous deux originaires du Beaufortain, ils viennent de gagner sur leurs terres, la Pierra Menta 2007.
- REALISATION : GILLES PERRET -

Un homme heureux – Vie d’alpage

En 1976, Frédéric Laperrière sort diplômé de l’ESSEC, une école de commerce parisienne réputée.
Dans la foulée, il part faire la saison d’alpage à Champoluc, dans le Val d’Aoste et sa vie bascule.
Il va renoncer à tout ce qu’il connaît pour vivre en haute-montagne.
31 ans plus tard, on le retrouve, apaisé, dans les alpages de Villon d’Arène (05).
- REALISATION : FREDERIC DERET -