TRACES DE VIES
Montagnes 3

DIFFUSION : FRANCE 3
"CHRONIQUES D'EN HAUT" - LAURENT GUILLAUME

 

PRODUCTION : EVELYNE JULY - JEAN MICHEL RODRIGO

COPRODUCTION : MECANOS PRODUCTION – FRANCE 3 – 2006/2007
AVEC LE SOUTIEN DU CNC

DUREE DES DOCUMENTAIRES : 6 MINUTES

 

Pilote d'hélico de père en fils

Christian et ses deux fils ont la même passion… le vol en hélicoptère.
Ils réalisent différents travaux en hélicoptère où la précision est primordiale.
- REALISATION : FABRICE FERRARI -

Una Cameron, femme alpiniste

Una Cameron naît en Écosse, le 6 mai 1904, dans une famille aisée de la bourgeoisie locale.
Vers 1930, elle découvre Courmayeur et rencontre les guides de l'endroit, qui vont devenir ses accompagnateurs attitrés dans toutes les aventures d'alpinisme qu'elle entreprendra, de grandes escalades difficiles, même jusqu'au Mont Kenya, mais son prestige est tel qu'en 1957, elle est élue présidente du Ladies Alpine Club.
Miss Cameron a légué sa belle maison de Courmayeur à la Région autonome Vallée d'Aoste, cette villa est désormais consacrée à la montagne, puisque la fondation qu'elle accueille entend devenir un véritable point de repère pour le développement de la sécurité et du respect du milieu alpin.
- REALISATION : LAURENT CISTAC -

Patrick Edlinger, 20 ans après

L'image de Patrick Edlinger, pendu par une main, surplombant plusieurs centaines de mètres de vide, avait révélé l'escalade moderne aux yeux du grand public.
Ses films ont fait naître une nouvelle génération de grimpeurs.
Vingt ans plus tard, Patrick vit toujours de l'escalade dans son pays du Verdon et reste une icône pour les adeptes de ce sport.
- REALISATION : GILLES PERRET -

La chasse aux grammes

Le ski alpinisme sert de laboratoire de recherche pour les skis de randonnée de monsieur et madame tout le monde. Le principal axe de recherche est la chasse aux grammes..
- REALISATION : GILLES PERRET -

Portraits de Grégory Gachet et Florent Perrier

TFlorent et Grégory forment l'équipe de ski alpinisme la plus en vue de France.
Tous deux originaires du Beaufortain, ils viennent de gagner sur leurs terres, la Pierra Menta 2007.
- REALISATION : GILLES PERRET -

Le Mercantour : Ferme Cravirola

La ferme coopérative Cravirola est à 20 mn de marche de la route.
Elle vit et se construit depuis 20 ans au rythme du passage de ses visiteurs : des jeunes et moins jeunes bénévoles curieux et solidaires de cette tentative de garder vivante la petite agriculture de montagne.
Les huit occupants permanents, eux, assurent une production de fromage suffisante pour développer les activités du lieu et protéger les terres agricoles de la spéculation
- REALISATION : GILLES BOUR -

Le Mercantour : Cascade de Glace

TLe maire du petit village de Saint-Dalmas-le-Selvage se réjouit que sa commune se soit finalement débarrassé de tout projet de station de ski avec la création de Parc National du Mercantour.
Le calme règne et les alpinistes profitent des cascades de glace qui surplombent le village.
- REALISATION : GILLES BOUR -

Randonnée dans le Vercors

Le massif du Vercors est un lieux ou la faune et la flore sont protégés.
Nous partons á sa découverte á travers le regard de trois personnes qui le parcours.
- REALISATION : FREDERIC SAUZAY -

La Vallée de la Tinée - Ca glisse de la mer à la montagne

Dans les Alpes-Maritimes, l'avantage est de pouvoir passer de la mer à la montagne en à peine quelques heures. Alors, certains «accros» de la glisse ne s'en privent pas. C'est le cas de Laurent qui, à 36 ans, s'adonne allégrement au «Wake-board». Il s'agit d'un sport de glisse pratiqué ici dans la baie de Juan-les-Pins, avec une planche tractée par un bateau à moteur. Le wake-board est moins rapide que le ski nautique mais les sensations se rapprochent plus du «snowboard», avec des figures crées sur la vague du bateau. Ce pionnier de la glisse a fabriqué lui -même ses premières planches de snowboard, pour vivre totalement sa passion à la mer comme à la montagne. Aujourd'hui, par un retour au ski classique, son état d'esprit a évolué vers des pratiques plus modérées et surtout moins risquées.
- REALISATION : LAURENT CISTAC -

La Vallée de la Tinée - Le retour à la montagne

Jadis, les bergers des montagnes des Alpes Maritimes ont dû quitter leurs alpages. Alors les villages se sont vidés de près de la moitié de leurs habitants entre 1851 et 1946. C'était un exode rural pour survivre et aller chercher du travail sur le littoral. Aujourd'hui, les choses ont changé. Le niveau de vie sur la côte d'Azur est devenu tellement élevé que les jeunes ont du mal à s'installer. Certains d'entre eux, des jeunes qui ont grandi sur la côte de rêve, ont décidé de tout quitter pour s'installer dans les montagnes. C'est presque un exode inversé., le «retour à la montagne». Mais ils s'aperçoivent que ce n'est pas si facile avec les coûts de l'immobilier qui grimpent aussi dans l'arrière pays !
- REALISATION : LAURENT CISTAC -

Ice Hotel en Suède

TLe monument le plus visité par les touristes en Suède se trouve à Jukkasjärvi, à 200 km au-dessus du cercle polaire : il s'agit d'un hôtel, qui fond à chaque printemps.
- REALISATION : OLIVIER TRIVES -

Les liqueurs de la montagne - L'absinthe

L'absinthe, particulièrement appréciée des artistes et des intellectuels au XIXe siècle , a été interdite en France à cause des ravages qu'elle a engendrés.
Cet alcool de gentiane, plante du Jura, renaît aujourd'hui sous une autre forme.
- REALISATION : CHRISTOPHE FERRUX -

Les liqueurs de la montagne - La quête du génépi

La liqueur de génépi est faite d'alliage de la gnole de marc de Savoie et de la plante de génépi.
Cette plante n'est pas protégée mais sa cueillette est surveillée.
Dans les montagnes de Miribel, rencontre avec jeunes et anciens tous gardiens de la tradition du génépi
- REALISATION : FABRICE FERRARI -

Les industriels montagnards

On connaît la Haute-Savoie surtout pour son tourisme et ses stations de ski. Mais sait-on que dans la vallée de l'Arve, il y a 12 000 personnes qui travaillent dans l'industrie ?
Probablement pas. Tous ces gens sont employés dans près de 500 entreprises qui fabriquent des pièces de mécanique de précision. On appelle cette industrie le décolletage. Ils fournissent principalement l'automobile, l'aérospatial, le médical, etc. C'est la plus grosse concentration mondiale autour d'une même industrie.
- REALISATION : GILLES PERRET -

La motivation par la montagne

TDepuis la fin des années 80, la montagne est devenue un terrain de motivation pour les cadres des entreprises. Les séminaires ont fleuri un peu partout. On organise des tyroliennes, on grimpe les falaises, on dévale les cascade en canyoning ou on réalise l'ascension d'un sommet. Tout est bon pour créer un esprit de groupe car, c'est bien connu, c'est dans la difficulté qu'on resserre les liens et qu'on se découvre vraiment.
Si la montagne est si propice aux séminaires, c'est qu'on a trouvé là des valeurs qu'on aimerait bien voir se développer dans l'entreprise. Ainsi la cordée symbolise la cohésion du groupe et la solidarité dans l'effort, l'escalade d'un sommet symbolise la réussite collective d'un projet d'entreprise et les activités vertigineuses enlèvent la peur face à des difficultés à affronter. Eric Loizeau organisateur de séminaire- Serge Koenig professeur à l'Ensa
- REALISATION : GILLES PERRET -

La Haute Maurienne - La nature est son pinceau

La Haute- Maurienne en hiver c'est magnifique, et à l'automne c'est tout aussi beau, surtout quand les couleurs explosent au mois d'octobre.
Ca ne dure pas très longtemps, mais suffisamment pour Andrée Anselmet, une artiste de Bonneval-sur-Arc, qui se sert des végétaux et de leurs couleurs saisonnières pour réaliser des compositions picturales tout à fait originales…
- REALISATION : MARC DE LANGENHAGEN -

La Haute Maurienne - Chercheurs de prises à Tralenta

La Haute-Maurienne, c'est aussi un terrain de jeu formidable pour tous les sports de montagne, comme l'escalade.
Les grimpeurs de la nouvelle génération ont même défriché il y a quelques années un endroit devenu aujourd'hui mythique, le site de bloc de Tralenta, juste à côté de Bonneval sur Arc…
- REALISATION : MARC DE LANGENHAGEN -

Les saisonniers d'Avoriaz - Précaires à la neige

Le côté pile d'Avoriaz a déjà été largement montré dans les divers médias.
La neige, les vacanciers heureux, la glisse et la frime envahissent les journaux télévisés lorsque l'hiver arrive. On fait comme si tous les Français s'adonnaient aux sports d'hiver alors que cela ne concerne que 8 % d'entre eux.
Le côté face, c'est ce que Gilles Perret nous propose de découvrir. Au fil de la saison, du recrutement au retour dans la région d'origine, le réalisateur va suivre quelques-uns de ces saisonniers dont on parle souvent sans vraiment connaître leur quotidien. Ils s'appellent Nathalie, Jordan, Alain ou Laétitia. Certains ont choisi ce mode de vie mais la majorité le subi. Passant de petits as en contrats précaires, de CDD en emploi-jeune, l'hiver offre de nouvelles opportunités pour ces demandeurs d'emplois. Du matin au soir, parfois tard, il les suivra dans leur travail, dans leurs doutes, dans leurs déboires, dans leurs joies ou dans leurs satisfactions. Accompagnés de ce qui reste de service social qui semble parfois opérer dans une zone de non-droit, nous traquerons les abus.
Sur fond de montagnes enneigées, il en sortira un constat amer sur l'état des métiers du tourisme aujourd'hui. Un constat révélateur de l'emploi en France plus généralement.
- REALISATION : GILLES PERRET -

La relève du ski français

Lors du 1er challenge du chablais à Morzine, Bernex et Châtel, l'occasion était toute trouvée pour découvrir comment les jeunes skieurs français sont formés.
Du ski club à la coupe du monde, la marche est longue.
Jean Michel Bouvet est entraîneur du comité du Mont-Blanc, quelques uns de ses skieurs accèderont peut-être un jour au sommet du ski mondial
- REALISATION : FABRICE FERRARI -

Train en Equateur

Découverte du train de montagne qui parcourt les montagnes d'Equateur à plus de 3000 m…
- REALISATION : LAURENT GUILLAUME -

Le métier de guide - Guide de l'Oisans

La vallée du Véneon dans les hautes Alpes a vu naître le mythe "Gaspard de la Meije". Ce paysan - chasseur de chamois devenu Guide par nécessité au milieu du XIXe siècle, a inventé le métier dans cette vallée que rien n'est venu moderniser depuis, excepté quelques refuges.
Deux jeunes Alpinistes se préparent à une vie de guide moderne dans cette vallée sauvage qui représente pour beaucoup de montagnards une alternative à Chamonix
- REALISATION : GILLES BOUR -

Jour d'automne à La plagne

A l'intersaison, La Plagne s'endort.
Le silence reprendrait presque ses droits si ne subsistaient quelques foyers de vie : ici un chantier, là un restaurant…
- REALISATION : CHRISTEL CHABERT -

La chasse au Chamois

Tourné à Samoëns (74) dans la réserve naturelle de Sixt.
La chasse au chamois est une chasse sportive, exigeante et très réglementée.
Un plan de chasse est établi en début de saison pour gérer la population et l'état sanitaire…
- REALISATION : GILLES PERRET -

Sixt Fer à Cheval - Eboulements récurrents

Depuis 2003, à chaque gros orage, un éboulement de plusieurs milliers de tonnes se produit, coupant ainsi la route d'accès à Fer à Cheval.
Un phénomène lié au réchauffement climatique
- REALISATION : GILLES PERRET -

Sixt Fer à Cheval - Jumeaux d'Alpage

Les frères Cassina ont repris l'alpage familiale il y a 5 ans.
Ils fabriquent la totalité de leur production là haut et font évoluer l'activité dans un alpage, déserté dans les années 60.
- REALISATION : GILLES PERRET -

Ces hommes qui déplacent les montagnes...

Le Gothard, en Suisse, accueille en ce moment le plus grand chantier du siècle.
Des hommes sont entrain de le percer de part en part pour créer le plus grand tunnel ferroviaire du monde, 57 kms! Le chantier doit s'achever en 2012. Ce tunnel reliera un jour la Suisse au réseau ferroviaire Européen. Des hommes travaillent jours et nuits dans chantier titanesque. Nous en suivrons deux: Claude Glenoud, chef de chantier, qui nous commentera le travail accompli et Peter Amacher, géologue, qui dés 5 heures du matin plonge dans les entrailles du Gothard à la recherche de cristaux rare mis à nu par le forage de la machine qui broie la roche 2000 m sous terre.
- REALISATION : FREDERIC SAUZAY -

Traversée des Alpes

Traversée les Alpes n'est pas toujours une grande aventure...
Petite balade transalpine avec Delphin, 26 ans, camionneur, qui relie Lyon à Turin avec 380 CV sous les fesses. Les Alpes défileront au rythme du chronographe, des pauses obligatoires et des discussions sur tout et sur rien. Depuis le bitume, la barrière alpine n'a plus le même visage... ou plutôt si, celui de Delphin et de son beau camion.
- REALISATION : FREDERIC SAUZAY -

L'A 40 ou "l'autoroute des titans"

Entre Nantua et Bellegarde, une suite sans fin de viaducs et tunnels ; jamais la terre ferme… Un défi technologique sans pareil pour relier la plaine de l'Ain au pays de Gex à travers le relief escarpé des contreforts du Jura.
Inaugurée en 91 après 10 années de travaux, la plus aérienne des autoroutes de montagne est aussi l'une des plus surveillées : caméras, capteurs de températures, fumées, chutes de pierre… Pas un seul kilomètre qui n'échappe à la vigilance de l'opérateur PC. Et ce, 24h/24…
- REALISATION : CHRISTEL CHABERT -

Sports extrêmes - Edlinger Escalade

L'image de Patrick Edlinger, pendu par une main, surplombant plusieurs centaines de mètres de vide, avait révélé l'escalade moderne aux yeux du grand public. Ses films ont fait naître une nouvelle génération de grimpeurs.
Vingt ans plus tard, Patrick vit toujours de l'escalade dans son pays du Verdon et reste une icône pour les adeptes de ce sport.
- REALISATION : GILLES PERRET -

Sports extrêmes - Raplapente au Parapente

En été 78, les parachutistes se lançaient pour la première fois d'une montagne… le parapente était né, 25 ans plus tard, les voiles ont été considérablement améliorées…ce sport est devenu accessible à tous…
- REALISATION : GILLES PERRET -

Sports extrêmes - Mont-Blanc express

Pierre Gignoux et Stéphane Brosse sont champions de ski alpinisme.
Ils veulent battre le record de vitesse d'ascension du Mont Blanc.
Un record vieux, puisque déjà en 1864, un alpiniste avait fait l'aller retour en 16 heures….
- REALISATION : GILLES PERRET -