PEUR DE RIEN… A LA MOUCHE

 

UN FILM DE FRÉDÉRIC SERRE

PRODUCTION MECANOS PRODUCTIONS SEASON'S
DIRECTRICE DE PRODUCTION DOMINIQUE ARHEX…

 

La pêche à la mouche née en Angleterre dans un cercle très fermé de « gentlemen », longtemps réservée à quelques rares initiés à l’éthique sportive irréprochable, souvent associée à un langage incompréhensible pour le profane, a longtemps prêté à sourire.

Aujourd’hui, avec l’apparition d’un nouvel esprit sportif, lié, tant au plaisir des captures sur des matériels de plus en plus fins, qu’à la pratique du « no-kill » (remise à l’eau des captures), ou à la recherche de l’effort physique, la pêche à la mouche connaît une évolution certaine.

Cette pêche se démocratisant toujours davantage, de plus en plus de pêcheurs à la mouche ne se contentent plus de pêcher la truite « en sèche » au mois de juin.

Beaucoup pratiquent aujourd’hui cette pêche toute l’année et s’intéressent à des espèces plus nombreuses de poissons.

Que ce soit par challenge ou parce que cela est efficace, ils tentent sans complexe leur chance sur les poissons blancs ou les carnassiers, habituellement pêchés avec d’autres techniques. Brochets, barbeaux, silures, black bass, bars, mulets, balistes, prenez la mouche

Et ça marche !