IL ETAIT UNE FOIS MAYOTTE,
Changer d'avenir

DIFFUSION : RFO

 

 

REALISATION : ALAIN TENENBAUM
IMAGE : ALAIN TENENBAUM GERALDINE LOUIS
SON :
MUSIQUE ORIGINALE : NESSIM BISMUTH - FREDERIC BORDES
MONTAGE : ALAIN TENENBAUM
MIXAGE : PHILIPPE CHAMPENOIS


PRODUCTION DELEGUEE ; EVELYNE JULY - JEAN-MICHEL RODRIGO
COPRODUCTION : MECANOS PRODUCTIONS, RFO

AVEC LE SOUTIEN DU CENTRE NATIONAL DE LA CINEMATOGRAPHIE

 

"La période actuelle de l'histoire de Mayotte change par rapport aux pratiques qui lui ont permis de rester dans le giron de la République Française.

L'âge et la maladie ont également contraint les leaders "historiques" du mouvement sessessionniste à prendre du recul. Avec eux, s'estompent les méthodes qui valaient à cette "Collectivité départementale" une place à part dans la façon de pratiquer la politique. Dans leur marche vers la départementalisation, les Mahorais ont dû avaler quelques couleuvres comme l'abolition de la polygamie et de la répudiation ou le confinement des cadis au rôle d'auxiliaires administratifs... La prééminence du droit commun sur le droit local ne se met pas en place sans provoquer colères et inquiétudes.

De leur côté, les gouvernants Comoriens ne font plus peser que mollement sur la France le poids de leur gestion économique et politique catastrophique. Comparée à ses voisine, Mayotte représente un Eldorado qui exerce une très forte attraction sur ses îles soeurs, Mohéli exceptée.

L'immigration (renforcée par l'imposition en 1995 du "Visa Balladur") croit de façon exponentielle. On estime à 40% de la population, le nombre de "clandestins" à Mayotte. Sur environ 180 000 habitants, ils représentent plus de 70 000 personnes !
Chaque année, on repêche entre cent et trois cents corps de personnes qui ont chaviré avec les "kwasa-kwasa" de fortune qui devaient les amener d'Anjouan à Mayotte, Terre Promise.

MAYOTTE visage de femme