UN HIVER JURASSIEN

 

REALISATEUR: CHISTOPHE FERRUX

PRODUCTION : JEAN-MICHEL RODRIGO

DUREE : 26 MINUTES

 

Le Jura : un long croissant où le froid fait loi.

Comment passe-t-on un hiver ici ?

Si le Jura bénéficie d’un vrai capital sympathie, (beaucoup de Français l’ont découvert lors de colonies de vacances) et même si l’on nous confond parfois avec les Vosges, il reste méconnu, comme le quotidien de ses habitants. Le Jura, c’est peut-être beau mais comment font les gens pour habiter ici, et que font-ils pendant les mois d’hiver, surtout hors vacances scolaires, quand les touristes sont repartis, ou pas encore là ?

L’idée est de suivre sur les trois gros mois d’hiver, le « gros » de l’hiver comme on peut le dire ici, quatre personnages, jurassiens de leur état, et de voir comment ils vivent ces trois mois particuliers. Particuliers, parce que froids, très froids : les records nationaux y sont régulièrement battus.

La neige, elle, joue souvent à cache-cache et met les nerfs en pelote de ceux qui l’attendent comme le messie ou de ceux qui ne veulent plus la voir qu’en photo, sur le calendrier des postes.

Il est vrai que pour ceux qui n’en vivent ni directement, ni indirectement, la neige est une emmerdeuse, qui oblige à des corvées fastidieuses, ralentit les déplacements et de fait, allonge les distances entre les habitants, dans une région où l’habitat est déjà très dispersé.

Alors, neige ou froid, et quand ça veut mal (bien ?) aller les deux réunis, un hiver jurassien ressemble-t-il à une coupure, une retraite givrée où les habitants, entre hibernation et résignation, attendent un printemps qui viendra bien un jour, mais qui pour l’instant n’a de réel que sur le calendrier des postes : le mercredi 21 mars.

UN HIVER JURASSIEN - Mecanos Productions