PASTORALOUP, LE PACTE DES ALPAGES

DIFFUSION : FRANCE 3 "CHRONIQUES D'EN HAUT"
TV5 MONDE

 

 

AUTEUR -REALISATEUR : MARC DE LANGENHAGEN
IMAGE : OLIVIER PATURET , MARC DE LANGENHAGEN
SON : CHRISTOPHE TREMOSA , JÉRÔME GARDON
MONTAGE : WILFRID WAGNER

PRODUCTEUR : JEAN MICHEL RODRIGO

COPRODUCTION : MECANOS PRODUCTIONS ET FRANCE 3 RHONE ALPES AUVERGNE

DUREE : 26 MINUTES

ANNEE DE PRODUCTION 2009

 

C'est un gouffre d'une profondeur insondable… ce gouffre qui sépare les partisans du loup, de ceux qui en veulent à sa peau. Au point que c'est généralement la haine et la colère qui l'emportent, dans une confrontation inévitable, autour de ce débat de société qu'est le retour du loup en France.

PASTORALOUP, LE PACTE DES ALPAGES - Mécanos Productions

Au même titre que le retour de l'ours, lui aussi porté en première page des journaux aux côtés de hautes personnalités de l'état, dès la mort d'une brebis… ou lorsqu'on abat la Bête, pourtant aujourd'hui protégée par la loi.

Chasseurs de la montagne sanguinaires et bestiaux, contre écologistes de la ville amateurs de peluches, dans ce débat houleux, les raccourcis sont vite pris mais certains oeuvrent en silence pour la paix des ménages.

Ce sont les hommes et les femmes de Ferus, ce qui est sauvage en latin : une association écologiste, basée en Provence.

Ils sont convaincus que le retour des Grands Prédateurs en France passe d'abord par la coexistence et la pacification des hommes… et que la conservation du loup ne peut se faire sans l'acceptation de la profession agricole et des populations rurales concernées.

C'est pourquoi Ferus lance il y a bientôt 10 ans l'opération Pastoraloup.

Aujourd'hui reconnue par tous, son concept repose sur l'échange et l'implication : durant la saison d'estive, un écovolontaire, souvent citadin, étudiant, retraité, et favorable au retour du loup, passe ses vacances en compagnie d'un berger, peu enclin au retour de la bête.

PASTORALOUP, LE PACTE DES ALPAGES - Mécanos Productions

Le but : protéger le troupeau par l'un des moyens le plus efficace qui soit, la surveillance humaine. Car qui connaît un tant soit peu le comportement lupin sait que ce prédateur craint l'homme avant tout.